Newsletter N°11 : le DOSSIER

DOSSIER : EdiPub publie le Livre Blanc du Référentiel  La transformation digitale a bouleversé l’économie traditionnelle et est devenue une priorité stratégique pour tous les décideurs.

Tous les secteurs économiques doivent se remettre en question pour répondre aux effets combinés de l’automatisation, de la dématérialisation et de la réorganisation des schémas d’intermédiation que la transformation digitale porte intrinsèquement. Mais l’ère du tout numérique appelle également un besoin de rationalisation, de gouvernance et de bonne gestion. 

La nécessité de travailler sur un Référentiel partagé a émergé suite aux ateliers organisés par EdiPub avec la Presse et le Digital. Ces deux médias sont particulièrement impactés par les bouleversements des modes d'achat et souffrent, pour l'un d'un Référentiel éclaté et incomplet, pour l'autre d'un Référentiel inexistant.

Edipub et ses adhérents ont la conviction que la réponse à ce besoin et la réussite des nouveaux challenges passent par le déploiement de Référentiels plurimédia fiables, intègres et partagés par tous. Le « Livre Blanc du Référentiel » publié par EdiPub en ce début d’année a vocation à aider notre communauté à s’équiper d’outils permettant d’optimiser et de simplifier la gestion des nouveaux modes d’achat, notamment digitaux.

Quels bénéfices retirer d’un Référentiel structuré et partagé ?

  1. Fluidifier les échanges entre les partenaires (Régies & Agences)

Il s’agit simplement de parler le même langage, en partageant un Référentiel unique des données métiers du secteur, afin d’automatiser et accélérer les processus, sans avoir à gérer des incidents liés à une information non comprise. L’objectif est de disposer d’informations à la fois :

  • cohérentes : les données sont identiques d’un système à l’autre,
  • exhaustives : toutes les données requises sont transmises,
  • exactes : les données correspondent à la réalité physique,
  • standardisées : les données sont conformes aux standards de l’industrie,
  • valides dans le temps : les données sont mises à jour à temps,
  • conformes aux exigences du marché,
  • uniques : les données de référence doivent être identifiées de manière univoque et dans un référentiel unique.
  1. Réduire les coûts de gestion des données

Les besoins d’achat transversal entre les médias justifient la demande d’informations standardisées, fiables et pérennes.

Les Référentiels sont devenus un préalable à l’interopérabilité et contribuent à la vision partagée des informations, essentielle pour le marché de l’achat d’espace.

L’accès aux données directement depuis un Référentiel Partagé facilite la mise en cohérence des données métiers au niveau sectoriel et concourt à réduire significativement les coûts de gestion des données.

  1. Réduire les litiges commerciaux et affecter les ressources humaines à des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Si les Référentiels contribuent directement à garantir la fiabilité des échanges, réduisant ainsi les litiges commerciaux liés à des incompréhensions, d’autres bénéfices induits, aussi bien financiers qu’organisationnels, seront très vite mesurables. Ils permettront une meilleure affectation des ressources à des tâches à plus forte valeur ajoutée, telles que, par exemple :

  • développer de nouveaux services, de nouveaux modes d’achat
  • renforcer la relation administrative, commerciale et financière avec les partenaires commerciaux
  • optimiser les processus Achats & Approvisionnements, leur pilotage opérationnel et décisionnel
  1. Poser les bases de la traçabilité en introduisant des données d’identification partagées par tous.

A l’instar d’initiatives d’autres secteurs, les Référentiels sont indispensables pour aborder les problématiques de traçabilité. Citons :

  • les référentiels de catalogues produits dans la grande distribution, indispensables à la gestion de la traçabilité alimentaire, en cas d’alertes sanitaires et de retraits de produits incriminés,
  • les identifiants uniques des dispositifs médicaux pour garantir leur traçabilité, pour maitriser l’inventaire des moyens mis à disposition dans des environnements hospitaliers complexes,
  • la sérialisation de boites de médicaments en France, pour éviter la fraude.

 

Le Livre Blanc Du Référentiel sera disponible courant Février sur notre site : vous pourrez ainsi prendre connaissance des préconisations que nous y faisons.